De couple à parents, de ta naissance à tes 1 an…

Ça y est !

Nous avons passé le cap fatidique du premier anniversaire pour notre renard.

On réagit tous différemment, pour certaines ça sera vraiment une étape difficile pour d’autre une joie de voir grandir son bébé.

Ici je n’étais pas réellement anxieuse,certes le jour J on se remémore avec nostalgie les étapes du travail, de l’accouchement… on se souvient des premières minutes avec son bébé et on regarde les photos de grossesse en se disant « et dire que tu étais encore dans mon ventre l année dernière! C’est passé tellement vite 😳 »
Mon fils était le même la veille de son anniversaire et je savais qu’il serai le même le lendemain de ses 1 an même si clairement une étape était franchie.

Là où cette première année me fait être émotive c’est qu’elle représente aussi notre première année en tant que parents.

Que de chemin parcouru après un allaitement compliqué à mettre en place, nous avons comme tous nouveaux parents rencontrés des désillusions et de gros moments de doutes.
Chaque bébé est différent et souvent la comparaison fait mal, torpille la confiance en soi, en ses volontés d’éducation.
Quand mon renard a fêté sa première année de vie, nous avons fêté notre première année de parents aussi. Je voulais vous dire par ce post spécial qu’il ne faut jamais perdre de vue son envie et sa vision de la parentalité.

Nous n’avions pas décidé de l’allaitement long ni de la DME et encore moins du lit au sol durant ma grossesse ou à la naissance de notre fils.

Mais l’allaitement au fil du temps est devenu quelque chose que j avais besoin de réussir et de faire autant que nécessaire pour me *pardonner* de ne pas avoir accouchée par voie basse naturellement. Malgré les clichés de la société l’allaitement long me plaît et clairement il ne change en rien le quotidien des gens qui m’entourent donc cette relation privilégiée restera établie jusqu’au moment où mon fils s’en détachera.
La DME était un pari et une volonté de continuer la logique de l’allaitement et la encore même si les débuts sont hésitants ou que les gens tiquent quand ils apprennent que « quoi ? Pas de petits pots ???? Jamais ?! », nous sommes les plus heureux de voir notre fils manger comme nous et avec plaisir le temps d un repas tous ensemble.
Quand au sommeil, je n’ai jamais compris ce besoin de vouloir placer le nourrisson dans des cases comme on le fait avec les adultes.

« Il fait ses nuits ? Il est dans la norme. Il se réveille encore plusieurs fois ? Hummm c est bizarre quand même tu devrais en parler au pédiatre. »

Ce fut dur des fois de se dire que cela met du temps, de vouloir écouter le rythme de l’être que nous avons créé et non les indications des tableaux qui nous rassurent ou nous plongent dans le stress du « qu’avons nous mal fait puisque cela ne se passe pas comme ça chez nous? »
Encore une fois de nombreux bébés dorment vite, longtemps et d’eux même tout comme la motricité ou le langage.
Mais souvent la culpabilité ou les doutes peuvent être clairement l’œuvre des normes  qui au final ne représentent rien à mes yeux.

Je n ai jamais suivi de règles. Nous avons toujours couché notre fils quand il voulait dormir et nous l avons toujours laissé dormir autant que son corps lui demandait.

Depuis bientôt 1 mois, il se réveille toujours dans la même plage horaire, fait toujours une sieste ou deux dans les mêmes périodes de la journée et nous l’accompagnons dans son sommeil naturellement quand il vient à nous pour cela, la encore aux mêmes heures.
Je suis heureuse pour lui peu importe qu’il le fasse maintenant , dans 3 mois ou que cela se soit passé 4 mois auparavant.

Mon fils a eu un an,mais mais ma plus grande émotion,c’est qu’il évolue à son rythme en lui faisant confiance peu importe les normes….

Et vous la première année en tant que parents, comment l’avez vous ressenti ?
Je vous embrasse !

Amélie 

Une réponse à “De couple à parents, de ta naissance à tes 1 an…

  • Virginie

    Quelle belle année 😍😍😍
    Ma première année de parents??
    Holalalalalala!! Que de changements….. que de changements…..
    il est clair que tu as peut être une idée précise de la ou tu veux aller avec ton bébé, comment faire etc….
    au final j’ai vite appris que c’est le bébé qui nous guide à devenir parents, c’est une aventure que nous avons construits tous ensemble en respectant son rythme.
    Moi aussi j’a voulu des cases pour simplifier les choses lors de la reprise du travail, au final il n’en a rien été!! Un bébé qui ne veut pas dormir ne veut pas dormir… un bébé qui ne veut pas manger ne mangera pas…
    nous avons appris à suivre notre enfant et à évoluer en même temps que lui.
    Maintenant nous savons que nous sommes les meilleurs parents que notre enfant puisse avoir et nous laissons toutes interrogations et les doutes de côtés car nous savons que nous pouvons nous faire confiance 😍😍
    Place à l’emerveillement, a l’aboutissement de notre rôle de parents et…. aux futures peurs à venir 😂😍

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *